explorateurs2limaginaire.wifeo.com
 



 
 


 
 
 

La rumeur dans les médias :
exploitation du site Hoaxbuster





Contexte


Séance menée avec un professeur de Français pendant 5 heures.

Démonter une rumeur et son voyage au travers des principaux médias. Comprendre le principe et produire une rumeur à partir de l’actualité. Aiguiser son esprit critique.

Ecriture et mise en forme de rumeurs. Articles de presse à scandale.


Déroulement

1 heure : Distribution aux élèves de photocopies de pages Internet tirées du site hoaxbuster.com (chasseur de rumeur). Il s’agit de suivre la propagation d’une rumeur au sujet du prétendu suicide de fans de jeux vidéo japonais, causé par le retard de sortie d’un jeu de guerre : voir l'article silicone-suicides

Ou diaporama :


 

La documentaliste raconte l’histoire en s’appuyant sur les textes.

Page 1 : la rumeur était au départ une plaisanterie de critique, émanant d’un site spécialisé dans le commentaire des jeux vidéo (xbog-mag.net). Elle faisait état des conditions du suicide, hautement comiques, mais pas forcément comprises par les élèves de cet âge : http://xbox-mag.net/2004/03/04/doa-online-repousse-au-japon/

D’où une explication de vocabulaire, de l’effet comique.

D’où la présentation des faits dans l’ordre chronologique afin de ne pas perturber la compréhension des élèves de 6è (on peut envisager une séance à rebours avec des 3è).

Page 2 : la plaisanterie est transformée en fait réel par un article paru dans libération. Visite du site de libération. Présentation du journal « sérieux ». Rôle du journaliste, vérification des sources, premières interrogations : à qui peut-on se fier ? http://xbox-mag.net/2004/12/05/affaire-france-2-liberation/

1 heure : Page 3 émanant de hoaxbuster : relation de la reprise de la rumeur au journal de 20h de France 2.
 


Etude de la nouvelle rumeur : les japonais se sont transformés en adolescents. Débat : pourquoi la rumeur a-t-elle pris ? Que pensons-nous des japonais ? Sur quoi nous basons-nous pour croire ? : films, culture japonaise, « sepuku », « hara kiri », « kamikaze », sectes, …

Que pensons-nous savoir des adolescents ? : fragilité psychologique,…

Que pensons-nous savoir des jeux vidéo ? : violence, effets néfastes,…

Que pensons-nous des japonais ? : tradition du suicide, seppuku, kamikaze...

 

Page 4 : fin de l’histoire, l’auto dénonciation du plaisantin, les excuses du journaliste de Libération, les rectificatifs de France 2. Impact des rectificatifs : les elèves doivent demander à leur famille si elles ont souvenir de cette affaire pour la séance suivante.

1 heure : Sondage des familles : plusieurs se souvenaient du suicide, aucune du rectificatif.

Présentation d’une autre rumeur directement sur le site hoaxbuster, la « camel spider », une araignée des sables qui aurait causé plusieurs morts pendant la guerre du golfe, photo à l’appui.

Le site présente plusieurs version de la rumeur selon les pays et leur culture : version hollywoodienne pour les Etats-Unis (l’araignée va plus vite, saute plus haut,…) et plus scientifique pour le public français.

1 heure : Lecture d’articles sélectionnés dans la presse à scandale, étude du ton, du vocabulaire.

Choix de faits actuels pour une écriture de rumeurs.

1 heure : Ecriture d’articles en collaboration avec le professeur de Français et élaboration de rumeurs étayées par les croyances, les préjugés, la pseudoscience,…

A l’époque : tsunami des Maldives, mort du pape Jean-Paul II.

 

Evaluation

les textes font l’objet d’une note en Français.
 

D'autres pistes :

toujours sur hoaxbuster,

- travailler sur Hoax Center (informations, dangers et variétés) présent en page d'accueil. Par groupe, les élèves ont à expliciter à la classe un des éléments et doivent trouver dans le site ou dans leur expérience personnelle un exemple l'illustrant. On travaille ainsi à partir d'un moteur de recherche interne au site.

- présenter la catégorisation des hoax par hoaxbuster et en parallèle raconter des exemples de hoax, les faire catégoriser au tableau sur une carte mentale.

les hoax appréciés des élèves : les fraises tagada empoisonnées, la camel spider de la guerre du golfe aux capacités changeantes selon le continent, l'enfant malade qui change de nom ou de maladie (appel aux dons), les légendes urbaines (crocodiles dans les égouts) ou histoires de fantômes (Dame blanche), les chaînes, les loteries.







Licence Creative Commons
Explorateurs de l'Imaginaire de Ophélie Calmont est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://explorateurs2limaginaire.wifeo.com/.
 




Créé avec Créer un site
Créer un site